Comment entretenir vos chaussures de course ?

La bonne paire de chaussures est un investissement clé pour vous permettre de courir confortablement et sans blessure. Mais savez-vous comment garder vos baskets en parfait état pendant que vous accumulez les kilomètres? Vous pouvez effectuer certaines opérations pour vous assurer de tirer le meilleur parti de chaque paire et de lui donner la meilleure vie possible.

Rotation de la chaussure

Gardez au moins deux paires de chaussures dans votre gamme afin de pouvoir les faire pivoter d’une séance d’entraînement à l’autre. Cette approche donne à la semelle intercalaire en mousse de vos chaussures le temps de «rebondir». Si vous courez dans un climat humide et/ou si vous avez tendance à transpirer assez, la rotation donne à chaque paire une meilleure chance de sécher entre les courses pour un confort accru et une accumulation de moins en moins importante.

Certains coureurs garderont une chaussure plus matelassée sur le pont pour les courses plus longues et une autre chaussure plus profilée pour la vitesse et le tempo hebdomadaires. Certains ont également un modèle spécifique à la piste qui convient mieux pour gérer la saleté et la boue qui vient avec une utilisation hors route. Même si vous êtes un fan inconditionnel d’un modèle de chaussure particulier, il est préférable de choisir quelques coloris différents et de prendre l’habitude d’une rotation régulière.

Les garder au sec

Après une course, rangez vos chaussures dans un endroit sec. Les placer à côté d’un ventilateur est acceptable, mais évitez de trop les placer à proximité d’un évent ou d’une autre source de chaleur. Cela peut endommager les matériaux supérieurs et les composés de la semelle intermédiaire. De nombreux coureurs retirent également les semelles des chaussures mouillées, ce qui accélère le temps de séchage. Un autre conseil: placez vos chaussures contre un mur ou placez-les sur un support pour améliorer la circulation de l’air.

Vous pouvez également utiliser un soulier après une course humide pour que vos chaussures soient sèches et prêtes pour votre prochaine course. Les sacs en tissu remplis de cèdre de ces chiens aident à absorber l’humidité et les odeurs, afin que vos chaussures ne deviennent pas un objet à risque biologique.

Remplacement de semelles

Même si les semelles ont été améliorées de manière significative ces dernières années, les semelles intérieures standard des chaussures de course offrent encore un amorti limité. Les semelles intérieures de remplacement peuvent être une excellente option pour les coureurs qui souhaitent retrouver cette sensation en magasin dont ils se souviennent si bien. Les semelles intérieures coussinées peuvent donner une nouvelle vie à une paire de chaussures dont l’odomètre est à quelques centaines de kilomètres et vous procurer une protection confortable pendant quelques centaines de kilomètres supplémentaires.

Lacets et laçage

Après quelques kilomètres, la tige commence souvent à s’étirer, et vous pouvez être obligé d’attacher vos lacets plus serrés. Cela pourrait provoquer des points chauds et des cloques. Vous pouvez essayer une technique de laçage de chaussure spéciale pour obtenir un ajustement plus spécialisé et garder vos chaussures confortables plus longtemps.

Si vous souhaitez simplement embellir des chaussures plus anciennes avec des lacets offrant un ajustement plus adapté, il existe des lacets personnalisables sur le marché.Sur ce site, vous trouverez un large choix, de marques et de prix multiples !  .

Faire des réparations

Il est peut-être révolu d’avoir un bon cordonnier en ville, mais vous pouvez toujours faire de jolies réparations de bricolage pour que vos chaussures de sport fassent l’objet d’une visite à la corbeille à papier. Si vous n’avez pas les bons outils, vous pouvez acheter une colle de réparation polyvalente capable de rattacher des semelles d’usure séparées, de revêtir des lacets effilochés, de sécuriser des semelles desserrées et d’effectuer plusieurs autres cascades.

Pour conclure, les chaussures de running ont besoin d’entretien spécifique et répétée. A part le nettoyage simple, il convient d’avoir au moins deux paires de chaussures pour la rotation, utiliser des produits s’il le faut et éviter l’humidité.